Pour la 3ème année consécutive, l’Institut dela Réindustrialisation a organisé, en partenariat avec AEF et CISCO, le prix « Oui à l’industrie ».

Ce Prix « Oui à l’industrie »  met en lumière les initiatives réussies des étudiants ou apprentis en entreprise permettant de favoriser un développement industriel sur le territoire français.

Créé par le GIM, Syntec Ingénierie et deux écoles d’ingénieurs, l’EPF et le CESI, l’Institut de la réindustrialisation a pour ambition de devenir un pôle créateur et diffuseur de connaissances et d’expertises sur les moyens de revitaliser l’industrie en France.

 

Les Lauréats du prix « Oui à l’industrie » 2018

1er prix (doté de 2 500 euros) : Julien Bancarel

Projet : « Mise en place d’une nouvelle méthode d’intégration des collaborateurs et des modules de formation E-learning dans un environnement de production »

Formation : Ingénieur généraliste par apprentissage – IMT Mines Albi

Entreprise : Continental Automotive France SAS

 

2e prix (doté de 1 500 euros) : Hortense Plainfossé

Projet : « NissActive, société proposant le développement d’ingrédients cosmétiques naturels »

Formation : Doctorante « Recherche et développement d’actifs cosmétiques pour la réparation cutanée à partir de produits naturels d’origine méditerranéenne » – Institut de chimie de Nice – Université Sophia-Antipolis

Entreprise : Laboratoires JYTA

 

3e prix (doté de 1 000 euros) : Alexis Rochet

Projet : « Mise en place d’une ligne de production de robots intelligents dans le cadre d’une forte montée en cadence »

Formation : Ingénieur généraliste par apprentissage – CESI Ile-de-France – Nanterre

Entreprise : Scallog

 

Ouvert aux étudiants et alternants des cycles universitaires (Master 1, Master 2, Doctorat), des écoles d’ingénieurs ou de management et des Mastères Spécialisés partout en France.

 

Les projets éligibles, en lien avec les objectifs de l’Institut :

  • Projet amenant la création d’emplois industriels pérennes sur le territoire français (extension de production, nouvelle unité de production…)
  • Projet de relocalisation d’activité en France (incluant les activités de sous-traitance)
  • Sauvegarde de l’emploi industriel dans le contexte d’un plan économique.

 

La  remise du prix « Oui à l’industrie » 2018 s’est déroulée, le 28 mars 2018,  lors de l’Usine éphémère SMILE à la Cité des Sciences et de l’Industrie.