Insertion

Le fonds Agir pour l’insertion dans l’industrie (A2i)

Créé fin 2009 par l’UIMM, le fonds A2i a pour vocation de favoriser l’insertion des publics éloignés de l’emploi dans des métiers industriels. Il remplit trois missions d’intérêt général :
combattre l’exclusion du marché du travail en construisant des parcours vers l’emploi ;
promouvoir la diversité au sein des entreprises ;
contribuer à résoudre les difficultés de recrutement rencontrées par l’industrie.
A2i est présidé par Anne Lauvergeon, l’ex-PDG du groupe nucléaire Areva.

photo_insertion

Les actions soutenues

Le fonds A2i soutient trois types d’actions :

Des programmes visant à remettre sur les rails des jeunes décrocheurs
de l’école ou de l’université, pour leur permettre de poursuivre des formations
vers les métiers industriels.

Des sas d’insertion et de préqualification, pour permettre
aux jeunes et adultes en difficulté d’accéder à des formations qualifiantes
et à des emplois dans l’industrie.

Des mises à disposition de salariés en insertion au sein
d’entreprises industrielles préalablement à leur recrutement, via des groupements
d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) ou des entreprises
de travail temporaire d’insertion (ETTI).

Agir pour l’insertion dans l’industrie finance des projets présentés avec l’appui des chambres syndicales territoriales de l’UIMM, comme le GIM, si le projet a une dimension locale, départementale ou régionale. Ou directement par l’acteur du projet, dès lors que le projet a une dimension nationale. Si tel est le cas, l’acteur du projet (la structure qui le met en œuvre) doit s’adresser directement au fonds A2i. Agir pour l’insertion dans l’industrie peut également susciter des actions spécifiques par appel à projets.

Les projets soutenus par le GIM

Depuis 2009, le GIM a soutenu une dizaine de projets.
Actuellement le GIM accompagne 4 projets :

Bourse Tremplin Université de Cergy Pontoise

Il s’agit de financer des bourses pour des lycéens issus de milieux défavorisés souhaitant suivre une formation technologique à l’IUT de Cergy. Le GIM participe au Jury de sélection et au Comité de suivi.
Pour la période 2014 – 2017, le GIM finance 21 jeunes boursiers étudiant en Génie électrique, électronique et Informatique (GEII) et en Qualité Logistique Industrielle et Organisation (QLIO).

Semestre Nouveau départ :
CAP Industrie avec l’Université de Cergy Pontoise

Le projet a pour objet de permettre à des décrocheurs de 1e année post-bac d’accéder à une formation industrielle de niveau Bac+2 et de répondre ainsi à un besoin d’emploi dans les entreprises industrielles de l’ouest parisien.
Ce projet vise d’une part des jeunes déjà engagés dans des filières industrielles pour leur permettre de conforter et de sécuriser leur choix de parcours, et d’autre part des étudiants en difficulté en licence 1 scientifique ou en première année de DUT pour leur ouvrir le champ des possibles dans le domaine industriel.

Les  32 étudiants identifiés comme étant en difficulté bénéficient :
» d’une une remise à niveau dans des modules fondamentaux (expression écrite, anglais, informatique-bureautique et mathématiques) ;
» de modules pour découvrir ou renforcer les compétences de base dans le domaine industriel ;
» d’un accompagnement dans l’élaboration des choix d’orientation future ;
» d’un stage de cinq semaines en entreprise, avec rapport et soutenance à l’issue, afin de valider le projet d’études de l’étudiant.

ARES

Cette structure d’insertion professionnelle dirigée par Philippe CROUZET, Président de Vallourec, accueille des personnes en grande difficulté pour les remettre à niveau en vue d’une réinsertion dans le monde du travail. Ces personnes actuellement salariées d’ARES sont sensibilisées aux métiers de la Métallurgie par des visites d’entreprises et des conférences.
L’objectif est de mettre les salariés d’ARES intéressés à la suite de ces actions en relation avec des organismes de formation pour un parcours professionnalisant.

AFORP

Les actions mises en place par le centre de Formation des Industries Technologiques AFORP doit permettre à des jeunes en difficulté pour poursuivre un parcours scolaire classique, de s’insérer dans le monde professionnel en créant un palier d’intégration au sein du centre de formation.
Les jeunes s’engageant dans la formation professionnelle en Centre de Formation de l’Industrie, pourront réaliser leur année de seconde en prenant confiance en eux par l’activité, autour de la réalisation de projets.
16 jeunes du centre de Drancy et 16 jeunes du centre de Mantes sont concernés en 2014.

Agir pour l’insertion dans l’industrie

 

logo-A2i

Retrouvez en détail
les actions du fonds A2i
sur :
www.fonds-a2i.fr

Contact en région parisienne

Pascal de ROMANOVSKY,
Directeur de la Communication Institutionnelle, Tél. : 01 41 92 37 45
E-mail : gimcom@gimrp.org