Équipements électriques

Fabrication de moteurs, génératrices et transformateurs électriques, de matériel de distribution et de commande électrique, de piles et d’accumulateurs électriques, de câbles de fibres optiques, d’autres fils et câbles électroniques ou électriques, de matériel d’installation électrique, d’appareils d’éclairage électrique, des appareils électroménagers et ménagers non électriques et bien d’autres matériels électriques.

photo_electrique

Ce secteur concerne l’ensemble des composants, produits, équipements et systèmes électriques utilisés dans les réseaux de transport et de distribution électrique, dans les bâtiments, l’industrie et les infrastructures, ainsi que tous les équipements fonctionnant à l’aide du courant électrique, y compris les équipements ménagers.

Ce secteur intègre non seulement les équipements fonctionnant grâce à des courants électriques ou à des champs magnétiques, mais aussi tous les systèmes et services permettant de maîtriser l’énergie : conversion d’énergie, automatismes, entraînements, systèmes de mesure et de pilotage, logiciels de pilotage.

Quelque soit l’usage de ces équipements, ils sont tous concernés par les enjeux de l’énergie durable : efficacité énergétique et développement  des nouvelles sources d’énergie renouvelables et décentralisées. Ce secteur, en forte mutation, est créateur d’emplois techniques et a besoin de compétences intégrant les innovations technologiques  pour permettre la mutation énergétique en cours dans le monde entier.

La France possède des entreprises leaders dans ces domaines, qu’elles soient d’origine française : Alstom, Nexans, Schneider Electric ou Legrand, ou non : ABB, Siemens.

Elle possède aussi un tissu industriel d’entreprises de taille intermédiaire et de PME. Toutes ont en commun d’être tournées vers le marché mondial et d’être très compétitives et innovantes.

EnSavoir+_OFF

Chiffres clés
du secteur

Le secteur des équipements électriques c’est : 

130 000
salariés

 

31 milliards 
d’euros de chiffre d’affaires dont
11 milliards à l’export

 

Les entreprises
du secteur qui investissent
en R&D y consacrent 
3 % DE LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES.

 
Source :
L’observatoire de la métallurgie